Agrandir la taille du texte

Souvenirs de Eugène Le Gall

Eugène Le Gall est né en 1914 au Havre. Son père, Jean Le Gall, était originaire de Landévennec dans le Finistère, mais les aléas de son métier de mécanicien à la Transat le conduisirent à s'installer au Havre après son mariage, en 1911, avec Maria Coatarmanach, elle-même née à Brest. Eugène Le Gall fit un premier embarquement sur le Macoris en 1929, en tant que mousse. C'est en 1938 qu'il partit faire son service militaire. Embarqué successivement sur la Bretagne puis sur l'Indomptable, la déclaration de guerre prolongea ce service, et c'est ainsi qu'il se trouva mêlé durant 6 ans à divers faits majeurs de la guerre. La guerre terminée, il se maria, et, ayant obtenu son diplôme de Capitaine au long cours, navigua pour la Transat quelques années puis pour la CNP (Cie Navale des Pétroles) jusqu'à sa retraite. Voici une partie de ses souvenirs, que j'ai rassemblés depuis son décès à Brest en 1991.

Etats

Les états de service de Eugène Le Gall.

Jean Le Gall et Eugène Le Gall, au Havre.

Début du service militaire. Sur la Bretagne.
(1938-1939)



Avec la 8e DCT, sur l'Indomptable
(1939-1940)



Les premières heures

Les convois

Service à la mer

L’affaire de l’Uskmouth

Réception d’un Midship sur l’Indomptable

Le faux curé & le prisonnier Allemand

Le raid du Skagerrak – 23-24 avril 1940

Introduction

De Brest à Rosyth

A Rosyth

Le raid aller

Le raid retour

Conclusion

Opérations en Méditerranée (1940)

L’invasion

A la recherche de la flotte italienne

Mers-El-Kebir

Sur le SS Wyoming
(1942-1943)



Le débarquement américain à Casablanca

Odyssée d’un convoi torpillé

De Casablanca à New-York

Dispersion du convoi

Arrivée à New-York

Le séjour à New-York

Le début du voyage

La fin du Wyoming

Compléments sur le convoi UGS-6

Une année sabbatique à Casablanca

Retour à Casablanca

Le centre Pétain

De 1943 à 1945


©titanne
Site réalisé par Anne Le Gall
Mis à jour le 30 juillet 2010



Valid XHTML 1.0 Transitional